Le Cine-Club

Le Ciné-Club

Emission de télévision consacrée au cinéma créée en 1971 chaque vendredi soir

La strada

Film Italien réalisé par  Federico Fellini en 1954
Avec Giulietta Masina et Anthon yQuinn
Intrigues :
En Italie, Zampano, un rustre costaud, forain ambulant spécialisé dans des tours de force, « achète », à une mère misérable, la gentille Gelsomina, une fille lunaire. Voyageant sur les routes dans une pauvre carriole au gré des humeurs de Zampano, Gelsomina seconde celui-ci lors de son grand numéro de briseur de chaînes. Le reste du temps, Zampano la traite comme bonne à tout faire sans lui accorder plus d’attention...
*L'homme, la femme, l'amant. La brute, l'ingénue, le saltimbanque. Trois personnages pour une histoire des plus simples


Le Cuirassé Potemkine

Film Soviétique réalisé par Sergueï Eisenstein en 1925
Avec Grigori Alexandrov  Alexandre Antonov et Julia Eisenstein
Intrigues :
Le cuirassé reproduit, dans le microcosme de son équipage, les clivages de la société russe et ses inégalités. L’une des causes de la mutinerie est la question de la nourriture. Les officiers présentés comme cyniques et cruels contraignent l’équipage à consommer de la viande pourrie, alors qu’eux-mêmes maintiennent un train de vie privilégié parmi l’équipage (scène de la vaisselle, « Dieu, donne-moi mon pain quotidien »)
*Il traite de la mutinerie du cuirassé Potemkine dans le port d’Odessa en 1905, de l’insurrection et de la répression qui s’ensuivirent dans la ville.


Le Dictateur

Film Américain réalisé par Charles Chaplin en 1940
Avec Charlie Chaplin et  Paulette Goddard
Intrigues :
Lors de la Première Guerre mondiale, dans un pays imaginaire nommé la Tomenia et ressemblant beaucoup à l'Allemagne, un soldat maladroit sauve la vie d'un pilote de chasse nommé Schultz. Tous deux réussissent à s'enfuir en avion mais l'appareil s'écrase et le soldat est blessé. Devenu amnésique, il passe de longues années à l'hôpital, coupé du monde. ...
*Le film contribua à mobiliser l'opinion publique nord-américaine en faveur des démocraties européennes, à une époque où seul le Royaume-Uni résistait encore à l'Allemagne nazie


Les Enfants du paradis

Film Français réalisé par Marcel Carné en 1946
Avec  Arletty   Jean Louis Barrault   Maria Casarès et Pierre Brasseur
Intrigues :
Première époque : Paris, 1828. Dans la foule présente sur le boulevard du Crime, le mime Baptiste Deburau, par son témoignage muet, sauve Garance d'une injuste accusation de vol. Celle-ci, femme libre et audacieuse, intimide Baptiste qui n'ose pas lui déclarer son amour. Baptiste est lui-même aimé discrètement de Nathalie, la fille du directeur du Théâtre des Funambules, où il joue la pantomime...
*D'après un scénario de Jacques Prévert en 1945


M le maudit

Film Allemand réalisé par Fritz Lang en 1931
Avec  Peter Lorre   Ellen Widmann et Otto Wernicke
Intrigues :
Dans une cité ouvrière, une mère attend impatiemment le retour de sa fille de l'école, mais un inconnu (dont seule l'ombre apparaît à l'écran) réussit à l'attirer avec des sucreries. Après avoir découvert le cadavre de la petite, la police intensifie ses efforts de recherche, en vain. Les habitants en viennent à se soupçonner les uns les autres. Les dénonciations anonymes font croître la tension et les policiers sont à bout de forces....
*Il s'agit du premier film parlant de Fritz Lang, qui avait jusqu'alors dirigé plus d'une douzaine de films muets, y compris Metropolis


Freaks (La Monstrueuse Parade)

Film Américain réalisé par Tod Browning en 1932
Avec Wallace Ford   Leila Hyams et Olga Baclanova
Intrigues :
Hans, une personne atteinte de nanisme (dit « lilliputien »), illusionniste, fiancé à l'écuyère Frieda, une naine elle aussi, tombe amoureux de la grande et belle Cléopâtre, la trapéziste. Au départ, celle-ci, amusée, se moque doucement de lui, acceptant ses avances et surtout ses cadeaux, sous l’œil jaloux et impuissant de Frieda. De son côté, Cléopâtre cultive en secret sa relation avec le beau et fort Hercule, le Monsieur muscle du cirque....
*Freaks est désormais un classique du cinéma, et le film qui rend le plus grand hommage à ce chef-d'œuvre est certainement Elephant Man de David Lynch, où l'on retrouve les mêmes thématiques.


Les Sentiers de la gloire

Film Américain réalisé par Stanley Kubrick en 1957
Avec Kirk Douglas, Ralph Meeker et German singer
Intrigues :
En 1916 en France, lors de la Première Guerre mondiale : la tactique de la guerre de tranchées a mené à l’enlisement. Des assauts réguliers, inutiles et meurtriers sont cependant organisés pour essayer de prendre le dessus sur l'ennemi...
*Les Sentiers de la gloire s'inspire de plusieurs faits réels. Pendant la Première Guerre mondiale, environ 2 500 soldats français ont été condamnés à mort par les conseils de guerre, dont un peu plus de 600 furent réellement fusillés « pour l'exemple » par l'armée pour des motifs divers , les autres ayant vu leur peine commuée en travaux forcés.


Laura

Film Américain réalisé par Otto Preminger en 1944
Avec Gene Tierney Dana Andrews Clifton Webb et Vincent Price
Intrigues :
Laura, qui travaillait dans la publicité, a été découverte abattue d'une décharge de chevrotine en plein visage dans le hall de son appartement. Le lieutenant McPherson enquête auprès de ses proches, principalement Waldo Lydecker, un journaliste et critique à la plume acide, qui a fait de Laura une femme du monde, et Shelby, un Adonis sans le sou qu'elle devait épouser...
*Zanuck, initialement opposé au projet, imposa à Preminger de retourner la fin, qui s'avéra meilleure que l'initiale, plus dramatique et est celle connue de nos jours. Si elle ne change pas foncièrement le déroulement final (l'assassin est bien toujours le même), elle resserre le dénouement dans un même lieu (l'appartement de Laura) et insuffle une meilleure dimension narrative (focalisation sur la pendule, chronique radio de Lydecker) et tragique.s.


La dolce vita

Film Italo-Français réalisé par Federico Fellini en 1960
Avec Marcello Mastroianni Anita Ekberg Anouk Aimée et Yvonne Furneaux
Intrigues :
La dolce vita est composée d'une série d'épisodes en apparence déconnectés. La structure du scénario n'est pas sans rappeler celle des films à sketches chers au cinéma italien et auxquels Fellini a lui-même eu recours plusieurs fois. Situé à Rome en 1959, le film suit, sur ce mode apparemment décousu, les pérégrinations de Marcello Rubini (joué par Marcello Mastroianni), un jeune provincial aux aspirations littéraires, devenu chroniqueur dans un journal à sensations...
*Lors de la première projection du film au Capitol de Milan le 5 février 1960, le public trouve le film trop long, peu amusant, et surtout immoral. Lors de l'« orgie » finale, les gens quittent la salle en protestant à haute voix


Quai des Orfèvres

Film Francais réalisé par Henri-Georges Clouzot en 1947
Avec Louis Jouvet Simone Renant Bernard Blier et Suzy Delair
Intrigues :
Dans le Paris de l'après-guerre, la jeune chanteuse Jenny Lamour « use » parfois de ses charmes — notamment auprès d'un vieillard libidineux influent, Brignon pour se faire une place dans le milieu du music-hall. Son mari, Maurice Martineau — un brave type — profère par jalousie des menaces de mort envers le septuagénaire qui est retrouvé assassiné peu après. L'inspecteur Antoine, un flic désabusé et humain du quai des Orfèvres, est chargé de l'enquête......
*Adapté de Légitime Défense, Roman policier de l'auteur Belge Stanislas-André Steeman


La Féline (Cat People)

Film Américain réalisé par Jacques Tourneur en 1942
Avec Simone Simon Kent Smith Tom Conway Jane Randolph
Intrigues :
Dans un zoo de la ville, Irena Dubrovna (Simone Simon), une créatrice de mode née en Serbie, fait des esquisses d'une panthère noire. Elle attire l'attention d'Oliver Reed (Kent Smith), un architecte américain travaillant dans la construction navale. Finalement Irena l'invite chez elle pour boire un thé. Alors qu'ils s'éloignent, un des brouillons qu'Irena a laissé tomber nous montre une panthère empalée sur une épée......
*Une suite a été produite en 1944 : La Malédiction des hommes-chats de Robert Wise et Gunther von Fritsch.


Rebecca

Film Américain réalisé par Alfred Hitchcock en 1940
Avec Laurence Olivier Joan Fontaine George Sanders et Judith Anderson
Intrigues :
Mrs Edythe Van Hopper, horripilante veuve âgée, accompagnée de sa jeune dame de compagnie, est en villégiature à Monte-Carlo dans l'hôtel Côte d'Azur lorsque leur chemin croise celui d'un riche veuf, Maxim de Winter. Ce dernier n'a aucun mal à séduire la jeune femme et, dans la foulée, à l'épouser et l'emmener dans sa demeure ancestrale de Manderley, quelque part sur la mystérieuse côte de Cornouailles.......
*C'est l'adaptation du roman de Daphne du Maurier publié en 1938, conte traitant de l'emprise d'une morte sur celui qui fut son mari, la nouvelle épouse et leur gouvernante, un an après sa mort.


Les Chasses du comte Zaroff

Film Américain réalisé par Ernest B. Schoedsack et Irving Pichel en 1932
Avec Joel McCrea Fay Wray et Leslie Banks
Intrigues :
Sur un yacht privé, quelque part dans le Pacifique, le capitaine se rend compte que des balises situées dans un chenal ont été déplacées. Le bateau se fracasse sur les écueils, il n'y a qu'un seul survivant, Robert (Bob) Rainsford, chasseur de fauves réputé. L'île qu'il a pu gagner est habitée par le comte Zaroff, un Russe qui a fui la Révolution, avec sa fortune et quelques domestiques, et qui habite une ancienne forteresse portugaise...
*Il s'agit d'une adaptation pour le grand écran d'une nouvelle de Richard Connell, The Most Dangerous Game (1924).


La Fiancée de Frankenstein

Film Américain réalisé par James Whale en 1935
Avec Boris Karloff Colin Clive Valerie Hobson et Elsa Lanchester
Intrigues :
Lord Byron, un soir d'orage, s'entretient avec ses amis Percy Bysshe Shelley et son épouse Mary ; il félicite cette dernière pour avoir écrit Frankenstein et l'encourage à poursuivre dans cette voie. Mary entreprend alors de leur raconter la suite de l'histoire de Frankenstein et de sa créature. ...
*Le générique de l'époque tait le nom de la comédienne qui incarnait la fiancée du monstre : Elsa Lanchester (la femme de l'acteur Charles Laughton). Elle n'est en fait simplement citée que pour son rôle de Mary Shelley, dans un prologue au film où l'on assiste à une conversation entre Lord Byron, Percy Shelley et Mary, la femme de ce dernier.


Cinegenres.com
832 599 898 R.C.S. PARIS